Au cours de l’année académique 1995-1996, vit le jour à Lomé, une nouvelle filière à la Faculté Mixte de Médecine et de Pharmacie (aujourd’hui la Faculté des Sciences de la Santé): la pharmacie. Créée dans le but de former des professionnels compétents spécialisés dans la dispensation et la délivrance des médicaments, la pharmacie connaît aujourd’hui des progrès en biologie, en chimie,etc. Mais qu’apprends-t-on en pharmacie?


La pharmacie à Lomé…
Les études en pharmacie se déroulent sur une durée de 7 ans et sont couronnées par un diplôme de doctorat d’état.
L’accès à cette filière se décide en première année qui est en tronc commun avec les étudiants en médecine et en odontostomatologie. En effet, ils auront à passer un concours (le numerus clausus) qui leur donnera le ticket de réalisation de leur rêve.

Les études proprement…
Après avoir franchi le cap de la première année, les études proprement dites en pharmacie commencent. La mycologie, la chimie organique et la chimie analytique et d’autres matières encore plus intéressantes feront désormais parties du quotidien du futur pharmacien. Dès cette deuxième année également débute le système LMD (Licence Master Doctorat).
Durant tout le cursus, l’étudiant en pharmacie effectue des navettes entre les stages ( officinaux, ruraux et de laboratoires) et les cours. 

Vie associative…
Le futur pharmacien a la possibilité d’avoir une vie associative assez épanouie grâce à l’AEMPO-Togo et l’AEPHAT. En plus de sa formation de pharmacien, il acquiert d’autres expériences à l’instar des voyages d’études approfondies et des conférences sous régionaux.


La pharmacie forme des ‘‘gardiens de toxines’’ qui sont indispensables à la société. Comme toute autre formation, la réussite n’est qu’au bout d’un travail ardu et arrosé d’une persévérance soutenue.

Rédacteur: Gloria KPEMOUA

1 thought on “FSS-UL: Les pharmaciens, un coup d’œil sur leur parcours…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *