Face à l’ampleur du COVID-19, le syndicat national des praticiens hospitaliers du Togo (SYNPHOT) a lancé un recrutement de volontaires. Un appel auquel de braves étudiants en médecine de l’Université de Lomé, avec bravoure et dévouement, ont répondu massivement.


Ce mercredi 15 avril, ils étaient une vingtaine à être formé par le SYNPHOT. Cette formation vient renforcer leur capacité et leurs connaissances déjà acquises sur la pandémie. Durant deux heures l’équipe du professeur Ekouevi a procédé à un échange d’idées et de méthodes avec les participants. 


En effet, cette formation s’inscrit dans le cadre de la riposte santé communautaire du SYNPHOT en collaboration avec l’AEMP-Togo* contre le COVID-19. Cette formation vient à point nommé raviver l’engagement de ces étudiants à aider à combattre efficacement le COVID-19. L’étudiante Yendoutien Yacoubou Kombate le dit bien : « C’est dans ces moments critiques que ma nation a besoin de moi ; ensemble, main dans la main nous viendrons à bout de cette épidémie».


Déterminés, ces étudiants volontaires auront pour mission, d’apporter la vraie information aux populations partout au Togo. Cette lutte contre le COVID-19 est une lutte pour tous. Adoptons les gestes barrières. Lavons-nous régulièrement les mains à l’eau et au savon. Limitons nos déplacements. Évitons les contacts. Et au moindre signe de COVID-19 (fièvre, toux, fatigue, difficulté à respirer) rester chez soi et appeler le 111.

*AEMP-Togo: Association des Etudiants en Médecine et Pharmacie du Togo

Rédacteur: Mathilde Mouzou